Au Dernier Jour​.​.​.

by Sors Immanis

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €5 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Au Dernier Jour... via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    edition of 500 

      €9.90 EUR or more 

     

  • Full Digital Discography

    Get all 3 Sors Immanis releases available on Bandcamp and save 20%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of Au Dernier Jour..., Sinistre Présage..., and Vitae Nostrum Est.... , and , .

      €7.20 EUR or more (20% OFF)

     

1.
2.
3.
4.
5.
08:32
6.
7.
06:02
8.
9.
05:54
10.
11.
12.
13.
14.

about

Released on December 21st
Voices From Beyond Productions

Digipack
14 tracks, 64 minutes

credits

released December 21, 2016

Thulsadoom: Vocals
Sargatanas: Guitar and backing vocals
Aries: Guitar
Haedes: Bass guitar
Namethia: Keyboards
Nehsit; Drums

Lord Sabathan: Guest Vocals

Recorded, mixed and mastered by Sargatanas
Artwork by Aries

Cover by Dragan Paunovic
Photos by Adonis

tags

license

all rights reserved

about

Sors Immanis Thionville, France

Sors Immanis is a melodic black metal band from Thionville in Lorraine, France.
Founded in 2008 by guitarist Sargatanas (Bahrrecht)

Live, the band has shared the stage with bands like Cirith Gorgor, Maniac Butcher, Gronibard, Numen, Handful of Hate, Bliss of Flesh, Malevolentia, Natron, Heretic and Embryonic Cells.
... more

contact / help

Contact Sors Immanis

Streaming and
Download help

Track Name: La marche des corrompus
None (Instrumental)
Track Name: Omega Part1: Sinistre présage
En regardant les astres, les augures l’avaient prédit
Un sinistre présage, une vision, la fin de toute vie
L’ultime plaie de l’humanité
Chaos réincarné

Nourrit par des siècles de guerre
Abreuvé par vos malheurs et vos peurs
La destruction est sa création
Sa vie, un éternel recommencement
Ange du renouveau ou démon de destruction
Créature souterraine, entité sans nom

Sur un sol corrompu et souillé
Par la perversité de l’humanité
Réincarné par ses propres cendres
Personne ne pourra se défendre

Animée par la haine, alléchée par le sang
Des hommes bientôt réduits à néant
Chimère diabolique aiguisant ses crocs
Dans le seul but de semer mort et chaos
Ange du renouveau ou démon de destruction
Créature souterraine, entité sans nom

Sur un sol corrompu et souillé
Par la perversité de l’humanité
Réincarné par ses propres cendres
Personne ne pourra se défendre
Track Name: Omega Part2: Aux funérailles du monde
Les cendres s’envolent, vestiges de notre inconscience
Un dernier regard, un dernier adieu
Attendant le signe, attendant l’instant
Attendant son arrivée
Aucun miracle pour les sauver

" Tous ont disparu
Pour toujours, que des ruines
Rien ne reste du passé
Vous avez prié le ciel
D’empêcher votre chute
Contemplez votre avenir
Contemplez le ciel en feu "

Les funérailles de ce monde ont commencé
Les derniers rayons du soleil brûlent
Ce qu’hier ils ont créé
Track Name: Le fléau des mortels
Dans cette nuit d’horreur incessante
J’erre inlassablement fuyant la tourmente
A la recherche d’une âme esseulée
D’une proie isolée, terrifiée

Je suis celui qui a incendié le monde
Détruit vos espoirs immondes
Pénétré vos rêves les plus profonds
Dévoilé les secrets enfouis dans les tréfonds

Qui se soucie de votre destin
Futile existence, lente agonie
J’ai trahi le pacte nous liant à la vie
Arpenté d’autres chemins

Dans cette nuit d’horreur incessante
J’erre inlassablement fuyant la tourmente
A la recherche d’une âme esseulée
D’une proie isolée, terrifiée
Track Name: Sors Immanis
" Iamque iugis summae surgebat Lucifer Idae
ducebatque diem, Danaique obsessa tenebant
limina portarum, nec spes opis ulla dabatur. "

Cruelle fatalité
Ou immense destin
Porteur de clarté
Etoile du matin

Ils m'ont arraché les ailes
Banni et libéré
D'une servitude éternelle
Au mensonge dénoncé

Comme je suis tombé du ciel
Astre brillant, fils de l'aurore
Comme je fus renversé à terre
Dompteur des nations

Je monterai au ciel
Par delà les étoiles
J'érigerai mon trône
Je siégerai sur la montagne

"Je serai l'égal du Très-Haut"

Dans les profondeurs du nord
Je monterai sur les hauteurs des nuées

Cruelle fatalité
Ou immense destin
Porteur de clarté
Etoile du matin

Ils m'ont arraché les ailes
Banni et libéré
D'une servitude éternelle
Au mensonge dénoncé

En mon âme meurtrie
En ces lieux de perdition
En ce temple perdu au fond de moi
Où l’aurore n’est que mirage

La brume s’estompe devant mes yeux
Révélant les symboles mystiques
D’une terre abandonnée et désolée qui se dévoile
Surgissant de l’ombre profonde
Track Name: Ennemis de Gaïa
« Ils ont foulé ses vastes plaines et ont empoisonné son sang
Ils ont trahi le cercle tellurique et en rejettent le respect
Ils ont renié son existence aux noms d’icônes fictives
Ils sont les ennemis de Gaia »

Mère des hommes, blessée par tes propres fils
Ton sang se répand sur tes vastes étendues

!!! Ennemis de Gaia !!!

Mère des hommes, victime du sacrifice
Au nom d’un monde dénué de vertus

Déchirée, ta peau n’est plus que lambeaux
Transpercée, ta chair moisie jetée aux corbeaux

« Ils ont foulé tes vastes plaines et ont empoisonné ton sang
Ils ont trahi le cercle tellurique et en rejettent le respect
Ils ont renié ton existence aux noms d’icônes fictives
Ce sont tes ennemis »

Déchirée, ta peau n’est plus que lambeaux
Transpercée, ta chair moisie jetée aux corbeaux

Ta surface resplendissante masque de profondes blessures
Causées par ceux que tu as enfanté

Eruptions, tempêtes, l’heure de ta revanche a sonné
Tous payerons le prix de leur affront
La souffrance en réponse à ta lente agonie
Track Name: Succubus
Plongé dans l'obscurité
Une ombre pâle se propage
Démon incarné
Ou simple mirage

Je suis aveuglé
Par un désir certain
Qui me semble si près
Et à la fois si lointain

S'approchant de mon être
Mon cœur s'emballe
Rêver ou paraître
Apparition infernale

Sa chair blanche
Comme la neige
Ses cheveux sombres
Comme l'abysse

Son pouvoir charnel
Ensorcelle mon esprit
Je ne vois plus qu'elle
Laissant un corps sans vie

Mon âme est à toi
Je t'appartiens
Possède-moi
Ce monde n'est plus le mien
Loin emportes moi
Cette terre pour moi n'est plus rien

Si ce n'était qu'un songe
Je ne voudrais me réveiller
Un tel mensonge
Je ne voudrais s'éterniser

Mon âme est à toi
Je t'appartiens
Possède-moi
Ce monde n'est plus le mien
Loin emporte-moi
Cette terre pour moi n'est plus rien

Je l'entends qui m'appelle
Me dit de la suivre
Je ne veux plus qu'elle
Sans volonté de survivre

Le tranchant de la lame
Est mon libérateur
Pour lui donner mon âme
Et mon entière ferveur

Mon âme est à toi
Je t'appartiens
Possède-moi
Ce monde n'est plus le mien
Loin emporte-moi
Cette terre pour moi n'est plus rien
Track Name: L'étreinte des ailes noires
Une nuit sans lune
Un crépuscule sans fin
Une mélopée nocturne
Croise mon chemin

Mystérieuses et sombres
Les voix caverneuses
Me guident dans l'ombre
D'une clairière silencieuse
Supplantée d'un chêne meurtri
Aux doigts noirs et noueux
Sublime allégorie
Dressée vers les cieux

Ses bras démesurés
Cachent une noire armée
Aux serres acérées
Au regard blafard
Esprits noirs et menaçants
Leurs yeux sur mon âme
Les ailes battants le vent
Sont lugubres oriflammes

Le regard dans le vide
D'une nuit sans étoile
Une apparition perfide
M'endort dans ses voiles
Bercé par ses ailes
Je ne sens plus la douleur
Dans une étreinte éternelle
Elle se nourrit de mes peurs

" Une nuit sans lune
un crépuscule sans fin
Une mélopée nocturne
Met fin à mon destin "
Track Name: Possédé
Au dehors passent les ombres
Mystiques et menaçantes
Dans un ciel devenu sombre
Par l'apparition d'une lune grimaçante

Du sol s'abreuvant
D'une pluie rouge carmin
Sort une odeur de sang
De souffre et de vin

Mes sens s'affolent
Ma vue devient floue
Mes pensées s'envolent
Suis-je devenu fou?

Avoir été banni
Après avoir tant blasphémé
Serai-je puni
De ne pas m'être excusé?

Le reflet de la glace
Semble me narguer
Pour le doute, plus de place
Je me sens possédé

Des sabots fourchus se dessinent
Sur le sol que j'ai foulé
Deux pointes s'enracinent
Sur mon front ensanglanté

Suis-je déchu ?
Déshonoré !
Suis-je l’élu ?
Libéré !

Possédé !

Par une soif de sang
Par un être omniscient
Par un esprit tout puissant
Ennemi du vivant

Tout est clair à présent
Pour la volonté des dieux sombres
Je serai le loup, ils seront les moutons
J'assassinerai depuis l'ombre
Ceux qui vers refuseront l'abdication
Ceux qui fuiront la pénombre.

Possédé !
Track Name: Au dernier jour...
Au dernier jour de ce monde…
Je contemple les symboles effondrés d’une gloire passée,
Au matin de cette nouvelle ère
Quels souvenirs garder de ce passage éphémère

Nous, ayant refusé une existence guidée par la médiocrité
Suivons le chemin tracé, par les anciens, gardiens du savoir souverain,
Cette sagesse enfouie et oubliée de tous
Cette folie sans visage, grandeur sans nom

Une autre vie pour nous est possible par delà les sphères de l’ignorance
Je suis la clef qui ouvre la voie de la compréhension
La lumière qui brille au bout de ce chemin
Sache que tout prendra fin, dès demain...
Track Name: Futiles souvenirs
" Te souviens-tu du pacte signé
Te souviens-tu de ton ancienne liberté
Te souviens-tu avoir été enchaîné
Te souviens-tu avoir été forcé "

Comme une étoile illuminant le ciel
Une larme, souvenir éternel
Une vie, forgée de regrets
Un espoir, depuis longtemps abandonné

J’ai vendu mon âme
Au guide des désillusions,
De ce long périple je ne puis m’enfuir
Ne gardant de ce monde, aucuns futiles souvenirs

" A présent le sang de l’éternité coule dans mes veines
Je suis devenu le gardien de toutes peines
Cela m’a pris du temps pour comprendre
Que de ce monde rien de bon n’est à attendre "

J’ai vendu mon âme
Au guide des désillusions,
De ce long périple je ne puis m’enfuir
Ne gardant de ce monde, aucuns futiles souvenirs
Track Name: Le crépuscule de Séléné
Déesse des âges oubliés
Combien de regards vers toi, se sont levés
Vois-tu encore malgré, le temps qui passe
Ce bas-monde dans lequel, nos rêves trépassent ?

Sans bruit, ta marche éternelle
Suspend sa course, instant immortel
Tes pâles rayons, troublent les consciences
Témoin nocturne, baigné d’innocence

Séléné !

La nuit, ton écrin, les étoiles, ta traîne
Je te contemple, reine
Gardienne, de nos sombres rêves
Qui, jamais n’a vu le soleil qui se lève

" Idole de nos nuits esseulées
Œil de cristal n’ayant jamais vu le soleil levé
Lueur éthérée émanant de l’aurore spectrale
En cette nuit de célébration glaciale "
Track Name: Vitae nostrum est... (Featuring Lord Sabathan)
Des profondeurs glaciales, je m'éveille
Habité d'une rage sans pareille
Marqué sur mon front par l’œil du chaos
Je suis enchaîné ici dans ce tombeau

Vitae Nostrum Est...

J'ai vu la naissance et le déclin des dieux
Vécu la séparation des abysses et des cieux
Mâne glaciale prisonnière du froid
De l'ombre sans fond, j'entends leurs voix

Vitae Nostrum Est...

Battu, saigné et déshonoré,
Ma vie n'a plus une once d'humanité

Vitae Nostrum Est...

Corps sans âme prisonnier du froid
De l'ombre sans fond, j'entends leurs voix

Vitae Nostrum Est...

Ces chiens n'auront pas ma liberté
Je continuerai à me battre même enchaîné

Vitae Nostrum Est...

Mon courroux sera éternel
Car le meurtrier est immortel...

...Immortel!

Fils du néant, créé pour détruire,
Accusé de trahir.
Noyé par ses larmes,
N'a jamais lâché ses armes.
Sa volonté brisera ses chaînes,
De ses tourments commenceront vos peines...
Track Name: La treizième arcane
None (instrumental)